Votre emplacement : Accueil / Ressources humaines / Devenir Sapeur-Pompier Professionnel officier

Devenir Sapeur-Pompier Professionnel officier


 

 

CONDITIONS D'ACCES AU CONCOURS EXTERNE DE LIEUTENANT DE 1ère CLASSE

  • Etres titulaire d'un titre ou d'un diplôme sanctionnant deux années de formation classée au moins au niveau III, ou d'une qualification reconnue comme équivalente à l'un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007

EPREUVES D'ADMISSIBILITE

  • Une note de synthèse à partir d'un dossier d'actualité suivi de la présentation d'une note formulant une appréciation argumentée sur une question posée aux candidats (durée de l'épreuve : trois heures ; coefficient 2).
  • Un questionnaire à choix multiples portant sur des éléments essentiels du droit public, des questions européennes, des finances publiques et de la sécurité civile ainsi que sur des connaissances scientifiques et techniques relatives à la gestion des risques et de l'environnement (durée de l'épreuve : deux heures ; coefficient 2).

EPREUVES D'ADMISSION

  • Epreuves physiques et sportives :

1. une épreuve de natation (50 mètres en nage libre) ;
2. une épreuve d'endurance cardio-respiratoire (Luc Léger) ;
3. une épreuve de souplesse ;
4. une épreuve d'endurance musculaire de la ceinture dorso-abdominale (gainage) ;
5. une épreuve d'endurance musculaire des membres supérieurs ;
6. une épreuve d'endurance des membres inférieurs (Killy).

Ces épreuves sont notées chacune sur 20 sur le fondement d'un barème fixé par arrêté du ministre de l'intérieur. Le total de ces notes est divisé par 6. La note moyenne ainsi obtenue constitue la note des épreuves physiques et sportives qui est affectée du coefficient 2.
Toute note inférieure à 5 sur 20 à l'une de ces épreuves et toute note moyenne inférieure à 10 sur 20 sont éliminatoires.

  • Une épreuve d'entretien avec le jury :

1. présentation du candidat et de ses motivations (cinq minutes au maximum) ;
2. exposé du candidat sur un sujet tiré au sort et réponses aux questions du jury (cinq minutes au maximum d'exposé après une préparation de vingt-cinq minutes).

Cette épreuve est destinée à permettre au jury d'apprécier les qualités de réflexion du candidat, ses connaissances générales et sa motivation à devenir lieutenant de 1re classe (durée de l'épreuve : vingt-cinq minutes ; coefficient 4).

 

CONDITIONS D'ACCES AU CONCOURS EXTERNE DE CAPITAINE

 

  • Etres titulaire, au 1er janvier de l'année du concours, d'une licence, ou d'un autre titre ou diplôme classé au moins au niveau II ou d'une qualification reconnue comme équivalente à l'un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par décret

EPREUVES D'ADMISSIBILITE

  • Une dissertation sur un sujet d'actualité (durée : quatre heures ; coefficient 4).
  • L'étude d'un cas se rapportant, au choix du candidat, à l'un des domaines de connaissances suivants :
  1. Gestion des risques : sécurité et environnement ;
  2. Sciences et techniques de l'ingénieur ;
  3. Droit, économie et gestion (durée de l'épreuve : quatre heures ; coefficient 4).

EPREUVES D'ADMISSION

  • Des épreuves physiques et sportives :
  1. une épreuve de natation (50 mètres en nage libre) ;
  2. une épreuve d'endurance cardio-respiratoire (Luc Léger) ;
  3. une épreuve de souplesse ;
  4. une épreuve d'endurance musculaire de la ceinture dorso-abdominale (gainage) ;
  5. une épreuve d'endurance musculaire des membres supérieurs ;
  6. une épreuve d'endurance des membres inférieurs (Killy).

Ces épreuves sont notées chacune sur 20 sur le fondement d'un barème fixé par arrêté du ministre de l'intérieur. Le total de ces notes est divisé par 6. La note moyenne ainsi obtenue constitue la note des épreuves physiques et sportives qui est affectée du coefficient 2.

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l'une de ces épreuves et toute note moyenne inférieure à 10 sur 20 est éliminatoire.

  • Une épreuve d'entretien avec le jury qui s'articule de la manière suivante :
  1. présentation du candidat et de ses motivations (cinq minutes au maximum) ;
  2. exposé du candidat sur un sujet tiré au sort et réponses aux questions du jury (cinq minutes au maximum d'exposé après une préparation de trente minutes).

Cette épreuve est destinée à permettre au jury d'apprécier les qualités de réflexion du candidat, ses connaissances générales et sa motivation à devenir capitaine (durée de l'épreuve : trente minutes ; coefficient 5).

  • Une épreuve orale de langue vivante étrangère portant au choix sur l'allemand, l'anglais, l'espagnol ou l'italien, le choix de la langue étant exercé au moment de l'inscription du candidat au concours.

Cette épreuve consiste en une conversation courante portant sur des situations rencontrées dans la vie quotidienne (durée de l'épreuve : quinze minutes ; coefficient 2).